La thérapie brève

La thérapie brève  c’est quoi ?

Une nouvelle forme de thérapie : efficace et rapide

On appelle thérapies brèves les thérapies issues des travaux de l’école de Palo Alto.

Dans cette approche, on considère que le changement et les solutions peuvent être rapides et qu’il n’est pas utile de travailler sur les causes « profondes » d’un problème pour en sortir durablement.

Ce type de thérapie se centre sur le présent et le futur (plutôt que sur le passé) et sur les solutions et le changement (plutôt que les causes et le problème). On retrouve les méthodes de thérapie brève telles que l’Hypnose Ericksonienne  et Le Coaching interactionnel par exemple. Avec les techniques de LA PNL les personnes obtiennent de très bons résultats.

Pour toutes ces caractéristiques, l’approche des thérapies brèves – dite « orientée solution » est souvent considérée comme opposée à l’approche psychanalytique.

Les partisans des thérapies brèves reprochent aux thérapeutes psychanalytiques de trop se centrer sur la recherche et la compréhension des causes passées, tandis que ces derniers reprochent aux partisans des thérapies brèves de ne soigner que le symptôme et la « surface » des choses.

Au milieu de ces batailles de chapelles théoriques, ce que l’on peut retenir comme argument en faveur des thérapies brèves, c’est tout simplement que « cela fonctionne« .

En 2004, l’INSERM, l’agence nationale d’accréditation et d’évaluation en santé, a publié un rapport qui indique que seules les thérapies centrées sur le présent, sur le comportement et sur le symptôme se révèlent efficaces.

Les thérapies de nature psychanalytiques se révèlent plus elles efficaces pour certains troubles de la personnalité.

Finalement, retenons qu’il existe différentes approches et que c’est à chacun de trouver ce qui lui convient le mieux comme accompagnement.

 

IMG_1171